Les vaccins préconisés pour partir au Cambodge

Les risques sanitaires au cours d’un voyage varient selon chacun et de nombreux éléments doivent être pris en compte en amont de votre départ (activités à l’étranger, durée du séjour, lieux visités et santé générale du voyageur…). Consultez donc votre médecin 6 à 8 semaines avant votre départ afin qu’il évalue les risques et vous recommande des vaccins et / ou des comprimés antipaludéens. C’est aussi une bonne occasion de discuter des différents dangers liés au pays, notamment la salubrité des aliments et de l’eau, les risques accidents, ou encore de piqûres en tout genre. 
Polio, diphtérie, tétanos… avant votre départ assurez-vous également d’être à jour de tous vos vaccins.
En attendant votre rendez-vous, découvrez ici les vaccins généralement recommandés pour le Cambodge. 

Les vaccins à prévoir pour une expatriation au Cambodge

Hépatite A.

Ce virus se transmet par l’eau et la nourriture contaminées abondantes au Cambodge. Le vaccin nécessite un rappel 6 à 12 mois après la première injection, mais vous pouvez directement l’obtenir sur place si vous n’avez pas le temps de le faire avant de quitter votre pays d’origine.

Typhoïde.

Également répandue dans les aliments et l’eau contaminés, la typhoïde est courante au Cambodge, et en particulier dans les zones rurales. Bien que cette maladie grave soit soignable, les professionnels de la santé recommandent fortement la vaccination avant votre voyage au Cambodge ; surtout si vous avez l’intention d’y passer beaucoup de temps ou de visiter les zones rurales.

Hépatite B.

Transmise essentiellement par voies sanguine ou sexuelle, l‘hépatite B est très répandue au Cambodge. Le vaccin contre le VHB est donc un must avant de déposer vos valises, et en particulier en cas de procédures médicales à venir ou encore de projets de tatouages. Ce vaccin nécessite trois injections sur une période de 6 mois.

L’encéphalite japonaise.

Apparentée aux virus de la dengue, de la fièvre jaune et au virus West Nile, il se transmet par les moustiques. C’est la principale cause d’encéphalite virale dans de nombreux pays d’Asie, avec 68 000 cas cliniques estimés chaque année. Au Cambodge, des cas sont identifiés régulièrement. Les médecins recommandent donc ce vaccin (deux doses espacées de 28 jours) aux plus de 18 ans qui passeront de longues périodes dans les zones rurales ou qui voyageront dans les pays alentours.
Résultat de recherche d'images pour "carte maladie cambodge"

La rage.

Le virus de la rage est présent dans la salive de l’animal (chien, animal sauvage…) en fin de maladie. La transmission survient alors le plus souvent par morsuregriffure ou encore léchage sur une peau écorchée ou sur une muqueuse. Mortelle une fois les premiers signes de la maladie déclarés, elle peut malgré tout être contrée avec le vaccin. Les médecins le recommandent notamment pour ceux qui vont être loin des soins médicaux (à plus de 24 heures d’un hôpital).
Au total, 3 injections vous seront administrées à J0, J7, J21 ou J28.

Informations pratiques :

  • En France, comptez environ 280 euros par personne pour la série complète de vaccins.
    Liste des centres de vaccinations >
  • Au Cambodge, vous pouvez vous faire vacciner de cette même série pour environ 150 USD.
    Pour les vaccinations à Phnom Penh, vous pouvez vous rendre à l’Institut Pasteur connu pour être l’un des endroits les moins chers et les plus fiables. À Siem Reap, la clinique Naga propose également des vaccinations.


    Pasteur Institute

    BP 983-5 Monivong Boulevard, Phnom Penh
    Tel :023 426 009
    http://www.pasteur-kh.org

    Traveller’s Medical Clinic
    88 Street 108, Phnom Penh
    Tel: 023 306 802
    travellersmedicalclinic.com

    Naga Healthcare International Medical Center
    660 Hup Guan Street (behind Central Market), Siem Reap
    Tel: 092 793 180
    nagahealthcare.com

    NB : dans tous les cas, assurez-vous d’être entièrement assuré pour les urgences médicales, y compris le rapatriement. 

1 voyage, 2 tourtereaux, 1 nouvelle vie... Le Cambodge

One Comment

  • Dominique

    février 8, 2018 at 2:19

    Merci, étant sur le point de s’expatrier à Phnom Penh d’ici quelques mois, votre blog est une véritable mine d’or ! Félicitations !

    Répondre

Laisser un commentaire

UA-113780921-1