Comment trouver son logement ?

Vous ne savez pas par où commencer pour trouver votre futur chez vous ? Pas de panique ! L’offre ici dépasse la demande. Et vous trouverez votre bonheur, que vous recherchiez un achat ou une location, un appart en condo ou un villa au style colonial. Pour petit repère ; fin 2016, Phnom Penh comptait 791 constructions de 5 à 40 étages et les permis de construire sont encore en augmentation.

 

Choisir son logement

La surface :

Que vous soyez seul, à deux ou avec enfants, toutes les formules sont à disposition. Fixez donc dans un premier temps ce critère en estimant le nombre de pièces et de mètres carrés idéaux.

La localisation :

Après avoir choisi le lieu où vous souhaitez habiter (en savoir plus sur les villes d’expatriés ici >), il faut choisir le quartier. Vous préférez un quartier chic ? Etre proche de votre travail ?… Chaque critère à un prix.

Le quartier le plus recherché à Phnom Penh est Keng Kang avec ses ambassades, écoles, magasins et restaurants.
Tonle Bassac, Toul Tumpong, Psar Derme Thkov… sont également très prisés.

Bien sûr, si vous souhaitez un étage élevé avec une vue sur le Tonle Sap, ce sera trois fois plus cher au moins.

En fonction de vos souhaits et de votre budget, vous aurez ainsi le choix. Le premier conseil est donc de prendre votre temps pour vous décider. Pourquoi ne pas venir sur place et loger dans un Airbnb le temps de trouver votre produit de rêve ?

Le logement :

L’aspect extérieur et les parties communes sont souvent peu engageantes et les ascenseurs se font rares dans les constructions anciennes. Il vous faudra également veiller à l’équipement : bonne arrivée et évacuation de l’eau, éclairage, climatisation, eau chaude et bonnes connections.

Ameublement, décoration :

Il faut vérifier tout cela méticuleusement. S’assurer que le logement n’est pas inondable en cas de fortes pluies et qu’il reste accessible facilement. Il est également recommandé de s’assurer, responsabilité civile, incendie, vol…

L’environnement :

Pensez évidemment au bruit, à la pollution, l’aération, la vue, l’ensoleillement. Mais aussi aux voisins et aux extractions des cuisines qui peuvent donner sur votre terrasse (testé et non approuvé pour notre part)…

 

Louer ou acheter ?

Louer :

Il est assez facile de louer au Cambodge. Logement à prix minimal pour backpackers, colocations, appartements à tous les prix… Un large éventail de solutions s’offre à vous. De 50 ou 150 USD par mois, à 800, 1200 USD par mois et bien plus, vous pourrez ainsi prendre une chambre d’hôtel longue durée, un appartement en condominium ou encore une villa avec piscine.

Il y a ensuite un contrat qui indique qu’il est bien loué, à quel tarif, si cela comprend l’eau, l’électricité ou encore le parking. Naturellement le propriétaire demande une caution (souvent entre 2 et 3 mois).

Acheter :

La loi autorise les étrangers à posséder un bien immobilier au Cambodge en pleine propriété, à vie, y compris en hypothèque et succession. Mais avec une restriction : un étranger ne peut pas être propriétaire à 100% au niveau du sol (40% au maximum, en créant avec une entité cambodgienne, une Land Holding Company).

Cependant, les prix ont beaucoup monté depuis quelques années sous l’effet d’une forte demande et de la croissance de l’économie cambodgienne. On observe ci et là de grandes constructions ainsi que des tours inachevées en attente d’acheteurs. Possible donc que l’on soit dans une bulle et que le moment ne soit pas le plus optimal pour acheter. Sur le long terme en revanche, les spécialistes sont plus optimistes.

 

La recherche en pratique : 

Pour ne pas avancer à l’aveugle dans votre recherche de logement, de nombreux recours s’offrent à vous : agences, groupes Facebook, particuliers…

Si vous souhaitez, trouver un appartement à Phnom Penh par exemple, jetez un coup d’œil sur les groupes Facebook comme Phnom Phen Housing >.
Plus globalement, le site Sroul K répertorie également de nombreux biens immobiliers : http://www.sroulk.com

On compte également plus de 50 agences officielles qui vous proposeront une quantité de logement correspondant le plus possible à vos souhaits ; agences de quartiers, couvrant la ville ou la province.

L’une d’elles, IPS Cambodia, vous accompagnera de la recherche de votre logement à l’accomplissement de toutes vos démarches administratives.
http://ips-cambodia.co

1 voyage, 2 tourtereaux, 1 nouvelle vie... Le Cambodge

One Comment

Laisser un commentaire

UA-113780921-1