Salutations Khmer

Apprenez aujourd’hui à saluer à la cambodgienne. Au Cambodge, les interactions sociales sont généralement régies par des traditions séculaires de respect et de hiérarchie qui peuvent ne pas être immédiatement évidentes pour les fraîchement expatriés.  

La manière traditionnelle cambodgienne de dire bonjour et au revoir est de joindre ses mains avec les paumes touchantes (une posture que les occidentaux associent souvent à la prière), et incliner la tête. Similaire au thaïlandais, on appelle cela le Sampeah. C’est ainsi que les Cambodgiens se saluent, en particulier pour la première fois.

  • Les salutations formelles en khmer se dise « Choum reap sor ».
  • La formule la plus courante est « Susaday » et n’implique pas de Sampeah.
  • « Choum reap lear » est l’au revoir formel.

L’endroit où vous placer le Sampeah devant votre corps dépend de l’âge de la personne que vous saluez et de votre relation avec elle. Plus votre Sampeah est élevé, plus vous montrez de respect. Lorsque vous accueillez des personnes du même âge et de la même position sociale que vous, joignez vos mains devant votre poitrine et bougez votre tête. Quand vous saluerez votre patron, les personnes âgées, ou ceux à qui vous voudriez montrer du respect, votre Sampeah doit être positionné de sorte que vos doigts soient juste en dessous de votre bouche. Les parents et les enseignants sont accueillis avec le Sampeah au niveau du nez.

Les Sampeahs au niveau des sourcils sont réservés aux moines et au roi, et ceux au niveau du front sont exclusivement destinés à la prière, aux sites sacrés et au culte du temple. Beaucoup d’étrangers, dans une tentative d’être poli, offrent des salutations de niveau moine aux serveuses dans les restaurants locaux. Cela peut être vu comme déplacé, alors assurez-vous de garder vos Sampeahs à des niveaux appropriés. Traditionnellement, les Cambodgiens ne « Sampeah » pas aux enfants, aux vendeurs de rue et aux mendiants ; dans ces cas, la réponse polie à une salutation est de ne faire que saluer et sourire.

A noter, certains gestes sont universels ; dans le doute, n’hésitez donc pas à saluer les Khmers d’un simple signe de la main en guise de reconnaissance. 😉

1 voyage, 2 tourtereaux, 1 nouvelle vie... Le Cambodge

One Comment

  • Aurélie paul

    juillet 29, 2019 at 3:50

    Bonjour ! Mon père est cambodgien et maman française ! Je vais au Cambodge à chaque année avec mon mari depuis 8ans , merci pour ce site super pratique et intéressant ! On connaît de plus en plus dlendroit à chaque voyage mais on adore Phnom Penh ! On aimerait en connaître plus sur votre histoire ! Merci pour ce beau site ! Aurélie

    Répondre

Laisser un commentaire

UA-113780921-1