4 règles d’or pour recevoir son courrier au Cambodge

Au Cambodge, recevoir du courrier n’est pas une mince affaire. Voici donc les règles d’or pour que vos précieux colis arrivent à destinations.

 

Règle n°1 : ta boite aux lettres, tu oublieras

Et oui ! Ici on dispose toutes et tous d’une boite aux lettres mais elle ne sert (presque) à rien. Allez savoir pourquoi, les seuls courriers que l’on reçoit sont les factures. Celles-là, peu importe la partie du monde dans laquelle on se trouve, elles savent toujours où nous trouver ! 😀

Règle n°2 : une boite postale tu ouvriras

L’idéal quand on arrive au Cambodge pour recevoir des lettres simples (j’insiste sur l’adjectif) est d’ouvrir une boite postale à la poste. Pour cela il vous suffit de vous rendre directement sur place et de faire la demande en présentant votre passeport. Son ouverture vous coûtera entre quinze et vingt dollars. On vous attribuera ensuite une boite dans l’enceinte de la poste ainsi qu’une clé qui vous permettra de venir récupérer votre courrier quand bon vous semble.

Règle n°3 : (mais, mais,…) confiance en ta boite postale tu n’auras point

Comme mentionné plus haut, la boite postale est une bonne option pour les courriers CLASSIQUES mais une très mauvaise pour les colis ou les courriers importants. En effet, si votre pli est légèrement épais, il risque, soit de disparaître, soit d’être ouvert. Et s’il s’agit d’un colis, autant être lucide, il n’arrivera quant à lui… jamais.

Règle n°4 : En Fedex et DHL, tu croiras

En conclusion, la seule solution pour être sûr de recevoir vos plis est le transporteur. Plus coûteuse, c’est malgré tout l’option la plus safe. En ce qu concerne les transporteurs, nous avons testé Fedex et DHL. RAS pour ces deux entreprises qui nous ont livré sans embûches.

1 voyage, 2 tourtereaux, 1 nouvelle vie... Le Cambodge

Laisser un commentaire

UA-113780921-1